Père Henry Carr, CSB

Né le 8 janvier 1880 à Oshawa (Ontario) d’une famille de neuf enfants, Henry Carr était un enfant pieux et doué. Encouragé à poursuivre ses études, un professeur obtient qu’il puisse s’inscrire au St. Michael’s College à Toronto en échange d’enseigner un cours d’introduction à l’allemand.

En vivant avec les Basiliens, il se sent appelé à rejoindre leur noviciat et il fait ses vœux le 8 septembre 1901. Après sa graduation de l’Université de Toronto en 1903, il est ordonné prêtre le 3 septembre 1905. Il enseigne et devient supérieur du St. Michael’s College, supérieur générale de la Congrégation de 1930 à 1942, directeur et supérieur du St. Thomas More’s College, à Saskatoon, et le premier directeur du St. Mark’s College à Vancouver.

Le Père Carr a exprimé le charisme de sa communauté dans sa vie et dans son travail, en particulier en faisant trois importantes contributions à l’éducation catholique canadienne. Premièrement, il réforme le curriculum de l’école secondaire de St. Michael’s College le conformant à celui de l’école public moderne pour permettre aux étudiants d’accéder à l’université. Deuxièmement il pousse pour que St. Michael’s soit un collège fédéré faisant partie de l’Université de Toronto, un modèle qui sera repris à travers le Canada. Troisièmement, il est un promoteur de la pensée catholique et de l’excellence académique. Il encourage les professeurs Basiliens à obtenir des degrés avancés et invite des intellectuels comme Sir Bertram Windle, Etienne Gilson et Jacques Maritain à St. Michael’s College. Avec Gilson il fonde l’Institut des Études Médiévales en 1929 et obtient sa reconnaissance pontificale en 1939. Il perfectionne le modèle de fédération en l’appliquant à St. Thomas More’s College le rattachant à l’Université de Saskatchewan de 1942 à 1949 et en fondant le St. Mark’s College à Vancouver en 1958.

Le travail du P. Carr a contribué à faire de l’éducation supérieure catholique une option pour tous les étudiants, non seulement pour ceux intéressés à la prêtrise. Il était connu comme un ami fidèle et un père spirituel de beaucoup. Il a été un défenseur passionné d’initiatives de justice sociale de ses confrères et le directeur spirituel de Catherine Doherty. Il meurt à Vancouver le 28 novembre 1963. En 2012 il a été désigné comme personne d’intérêt historique nationale. 

 

LIEN : http://www.pc.gc.ca/apps/cp-nr/release_f.asp?id=1928&andor1=nr

 

Télécharger
la biographie

Site Internet
de la congrégation

Découvrir d'autres consacré(e)s

Catégorie: 
Année de la vie consacrée - Nouvelles
Imprimer cette page Haut de la page