Vénérable William Gagnon, OH

William Gagnon est né et baptisé le 16 mai 1905 à Dover, au New Hampshire (États-Unis), de parents canadiens-français. En 1916 sa famille revient au Canada et, l’année suivante, il fait sa confirmation dans une paroisse au Nouveau Brunswick. En 1920, probablement pour des raisons économiques, la famille retourne à Dover. Ici William et ses frères quittent l’école pour travailler dans les filatures de coton pour soutenir la famille.

Lorsqu’il a vingt ans, William commence un discernement vocationnel. Il visite les Maristes et demande de rentrer chez eux mais est refusé à cause d’un problème aux reins qu’ils découvrent. A la fin des années ’20, il lit dans un journal local un article sur Saint Jean de Dieu, un saint espagnol du XVI s., qui avait fondé les Frères Hospitaliers pour prendre soin des malades et des nécessiteux, et il se sent attiré par cette congrégation. En 1930 il part pour Montréal où il rentre chez les Hospitaliers comme postulant. Il est obligé de quitter l’ordre pour quelque temps pour aider sa famille au New Hampshire, lorsque son père a un accident. Il reprend son postulat en avril 1931 et reçoit l’habit trois mois après. Il fait sa profession solennelle le 21 novembre 1935. Il passe ses premières années au Canada, où il est directeur d’une école, prieur de l’hôpital Notre-Dame-de-la-Merci à Montréal et provincial. En 1948 il démissionne comme provincial et est nommé prieur de l’hôpital Saint-Augustin près de Québec.

Après avoir occupé différentes fonctions, poussé par le rêve missionnaire qu’il portait dès son enfance, Frère Gagnon se propose comme volontaire pour partir en mission. Le 3 décembre 1950 il est nommé prieur de la nouvelle fondation au Vietnam et en janvier 1952, avec deux frères, il part pour s’occuper de l’hôpital du Sacré-Cœur de Bui-Chu et de son dispensaire, à 120 miles sud d’Hanoi. Pendant dix-sept ans, son action apostolique se concentre sur l'implantation de l'Ordre au Viêt Nam et sur les soins à dispenser aux milliers de réfugiés. Épuisé de s'être donné sans compter, le Frère William meurt à Saigon, le 28 février 1972, en odeur de sainteté. Il est déclaré vénérable par le pape François, le 16 décembre 2015.

 

LIENwww.saintjeandedieu.fr

 

Télécharger
la biographie

Site Internet de la congrégation

Découvrir d'autres consacré(e)s

Catégorie: 
Année de la vie consacrée - Nouvelles
Imprimer cette page Haut de la page