Saints Martyrs Canadiens

Parmi les huit missionnaires français qui ont subi le martyr au Canada au XVIIe siècle, six étaient prêtres jésuites (Isaac Jogues, Antoine Daniel, Jean de Brébeuf, Gabriel Lalemant, Charles Garnier, Noel Chabanel), un novice (René Goupil) et un laïc (Jean de la Lande). Ces hommes venus de France avec le désir de faire connaitre la bonne nouvelle de l’Évangile aux nations autochtones du Canada, savaient qu’ils mettaient leur vie en danger. Soucieux de proclamer l’Évangile en respectant leur culture, ils avaient choisi de vivre avec les Hurons pour connaitre leur vie, leurs coutumes et apprendre leur langue. Ils étaient conscients d’exposer ainsi leur vie au danger des attaques de leurs ennemis (les Iroquois) et plusieurs avaient lucidement entrevu et accepté la perspective du martyre.

René Goupil était arrivé au Québec en 1640 et accompagnait le Père Isaac Jogues lorsqu’ils furent attaqués en chemin par des Iroquois : le jeune Goupil est assommé à Ossernon (Auriesville, dans l’actuel état de New York), tandis que le Père Jogues, torturé et mutilé, réussit cependant à s’évader. Retourné en France, puis de nouveau en Nouvelle France, le Père Jogues est finalement tué lui-aussi lorsqu’il visite Ossernon quelques années plus tard avec Jean de la Lande (aout 1646). Les Iroquois en effet estimaient la religion des « Robes noires » responsable de la maladie qui avait décimé leur village. Le Père Antoine Daniel, arrivé en 1633, après avoir dirigé pour sept ans une école pour les jeunes hurons, est tué en 1648 par les Iroquois. Jean de Brébeuf, normand, le premier à être arrivé en Nouvelle France et avoir vécu avec eux, est pris par un groupe d’ennemis avec le Père Gabriel Lalement et, après avoir subi d’horribles tortures, est tué avec lui, respectivement, le 16 et 17 mars 1649. Le Père Charles Garnier, arrivé en 1636, lui aussi, pour oeuvrer auprès des Hurons, subit une attaque de la part des Iroquois et meurt en 1649. Enfin, le Père Noël Chabanel, arrivé en 1643, est assommé par un huron apostat sur la route le 8 décembre 1649.

Les Martyres Canadiens ont été canonisés le 29 juin 1930 par le pape Pie XI et déclarés seconds patrons du Canada par le pape Pie XII en 1940.

 

LIEN : 

http://martyrs-shrine.com/fr/sur-le-sanctuaire/histoire-des-martyrs/​

CITATION : 

« Ma force est la force de Dieu. En Lui, je peux tout faire. » (Gabriel Lalemant)

 

Télécharger
la biographie

Site Internet

Découvrir d'autres consacré(e)s

Catégorie: 
Année de la vie consacrée - Nouvelles
Imprimer cette page Haut de la page