Saint Frère André, CSC

« Priez Saint-Joseph, je vais prier avec vous. »

Alfred Bessette naît le 9 août 1845 à Mont-Saint-Grégoire (Québec). Il est le neuvième enfant d'une famille de 13. Il est si frêle à sa naissance que le curé le baptise « sous condition ». À dix ans, il perd son père dans un accident de travail et, deux ans après, sa mère. Alfred est recueilli d’abord par sa tante maternelle puis par le maire de Saint-Césaire, Louis Ouimet, qui le fait travailler dans sa ferme.

En 1863, dans l'espoir de trouver un travail adapté à sa constitution, Alfred prend le train pour la Nouvelle-Angleterre, mais il revient au Canada quatre ans après. Louis Ouimet le présente alors à son curé André Provençal qui l’encourage à entrer en religion et lui parle de la Congrégation de Sainte-Croix. Le 22 novembre 1870, Alfred se présente au collège Notre-Dame, à Côte-des-Neiges (Montréal), où la Congrégation de Sainte-Croix vient d'installer son noviciat. On lui confie la fonction de portier du collège, qu'il exercera pendant quarante ans.

En 1872, les supérieurs de la congrégation hésitent, en raison de sa mauvaise santé, à l'admettre à la profession religieuse, mais finalement le nouveau maître des novices le recommande en disant : « Si ce jeune homme devient incapable de travailler, il saura au moins bien prier ». Il est admis à prononcer ses vœux temporaires et fera sa profession perpétuelle en 1874. Les visiteurs que le frère André accueille au collège se confient à ses prières et des personnes se mettent à déclarer être guéries par sa prière et l’intercession de Saint Joseph. La réputation de thaumaturge et de sainteté du petit frère se répand.

Avec l'appui de ses amis et les dons offerts spontanément, le frère André finit par réaliser son rêve de construire sur le terrain en face du collège une chapelle dédiée à saint Joseph: le sanctuaire primitif est inauguré en 1904. À cause de l’afflux croissant des pèlerins, celui-ci sera agrandi à quatre reprises jusqu’à aboutir au projet de la basilique.

Alfred Bessette meurt le 6 janvier 1937 et son corps est exposé à l'oratoire : plus d’un million de personnes viendront de partout lui rendre hommage. Il est déclaré bienheureux le 23 mai 1982 par le pape Jean-Paul II et saint le 17 octobre 2010 par Benoît XVI.

 

LIEN : 

http://www.saint-joseph.org

CITATIONS :

« Je n'y suis pour rien ; c'est saint Joseph qui se sert de moi pour guérir. Je ne suis que son petit chien. »

« C'est étonnant, on me demande souvent des guérisons, mais bien rarement l'humilité, l'esprit de foi. C'est pourtant si important ! »

« Priez Saint-Joseph, je vais prier avec vous. »

 

Télécharger
la biographie

Site Internet
de la congrégation

Découvrir d'autres consacré(e)s

Catégorie: 
Année de la vie consacrée - Nouvelles
Imprimer cette page Haut de la page