Vénérable Jeanne Mance

Née le 12 novembre 1606 à Langres, en Champagne (France), la deuxième de 12 enfants, elle est parmi les premières élèves confiées aux Ursulines, venues s’installer à Langres en 1613. A 20 ans elle perd sa mère : très pieuse et sachant s’oublier elle-même, elle devient, avec sa sœur ainée, le soutien de son père et veille à l’éducation de ses frères et sœurs. Pendant la guerre de Trente Ans, l’évêque de sa ville œuvre à la construction d’un hôpital de charité où Jeanne se dévoue comme garde-malade, en apprenant ainsi à donner des soins d’urgence aux blessés et aux malades.

En 1640, alors que ses frères et sœurs avaient grandi et que son père était mort, Jeanne rencontre un cousin, chapelain de la Sainte-Chapelle à Paris, qui lui parle de la Nouvelle France et des nombreux hommes et femmes qui s’embarquaient pour y aller témoigner de leur foi. C’est à ce moment que Jeanne ressent pour la première fois le désir d’aller en Nouvelle-France : elle prie, en parle à son directeur et finalement décide de partir elle aussi. Elle passe un temps à Paris où elle fait des nombreuses connaissances qui préparent son départ, notamment celle avec Mme de Bullion, une dame très riche, protectrice discrète mais munificente, de la plupart des œuvres de charité françaises, qui demande à Jeanne de prendre le soin d’un hôpital à Ville Marie, qu’elle-même avait le dessein de fonder et qu’elle était disposée à financer. Jeanne accepte et en avril 1641 se met en route pour La Rochelle.

Ici elle rencontre Jérôme Le Royer de la Dauversière, qui lui demande d’être membre de la Société Notre-Dame de Montréal pour en devenir l’économe et l’infirmière de la recrue de Montréal. Le 9 mai 1641 elle s’embarque avec la recrue, sur un des deux vaisseaux, et arrive à Québec le 8 aout. Malgré les oppositions qu’ils rencontrent à fonder un poste à Montréal, la fondation a lieu, le 17 mai 1642, ainsi que celle de l’Hôtel-Dieu à l’automne suivant. Jeanne se dévoue avec zèle à la colonie et à l’hôpital, dont elle garde la direction, en faisant plusieurs voyages en France jusqu’à la fin de sa vie. Elle meurt le 18 juin 1673.

 

LIENS :

www.biographi.ca/fr/bio/mance_jeanne_1E.html
www.rhsj.org

 

Télécharger
la biographie

Site Internet
de la congrégation

Découvrir d'autres consacré(e)s

Catégorie: 
Année de la vie consacrée - Nouvelles
Imprimer cette page Haut de la page