Bienheureux Vasyl Velychkovsky, CSsR

Né en 1903 à Stanislaviv, en Galicie (aujourd’hui l’Ukraine occidentale), de parents pieux (son père était prêtre), à 15 ans Vasyl s’enrôle dans l’armée afin de combattre pour l’indépendance de l’Ukraine pendant la première guerre mondiale. En 1920 il entre au séminaire de Lviv et est ordonné diacre. Il rejoint ensuite les Rédemptoristes et devient missionnaire. En aout 1925 il prononce ses voeux et, en octobre, il est ordonné prêtre. Il enseigne, dirige des missions et devient prieur du monastère de Stanislaviv.

Après l’occupation de l’Ukraine occidentale par les Soviétiques en 1939, il continue son oeuvre apostolique et, en 1941, il se rend dans le centre de l’Ukraine. Ses activités, toutefois, éveillent les soupçons des Allemands et, à peine trois jours après son arrivée, il reçoit l’ordre de partir. Les Soviétiques occupent à nouveau la Galicie en 1945 et le 7 aout le Père Vasyl est arrêté « pour propagande antisoviétique » et transféré à la prison de Kiev. Il est condamné à être fusillé et pendant trois mois, comme condamné à mort, il enseigne aux prisonniers, les instruit des vérités de la foi chrétienne et les prépare à recevoir les sacrements. Finalement sa peine est commuée en une peine de 10 ans d’emprisonnement dans les mines de charbon du nord de la Russie, où il continue de célébrer la Divine Liturgie presque chaque jour, utilisant comme vases sacrés tout ce qu’il trouve.

De retour à Lviv, après sa libération en 1955, il poursuit son apostolat dans la clandestinité et en 1959 il est nommé évêque. Ordonné en 1963 dans une chambre d’hôtel de Moscou par le métropolite Josyf Slipyj, qui vient d’être libéré de prison et est en route vers le Concile Vatican II, il est constitué son vicaire en son absence. En 1969 il est condamné à trois ans de séjour dans un hôpital psychiatrique où il est torturé et drogué. Une fois libéré, il est exilé de l’Ukraine. Il passe quelques temps en Yougoslavie, puis à Rome et finalement, à l’invitation de l’archevêque ukrainien de Winnipeg, arrive au Canada. Ici il donne des retraites au clergé jusqu’au jour de sa mort, le 30 juin 1973. Il est béatifié par le pape Jean-Paul II en 2001 avec d’autres martyrs grecs-catholiques ukrainiens.

 

LIEN : 

http://archeparchy.ca

 

Télécharger
la biographie

Site Internet

Découvrir d'autres consacré(e)s

Catégorie: 
Année de la vie consacrée - Nouvelles
Imprimer cette page Haut de la page