Activités

Rencontre de la Table de concertation du Service Priorités dans les dons (SPD)

Le 15 avril 2016, le Service priorités dans les dons de la CRC a invité les membres de la Table de concertation à une conférence sous le thème : La répression policière envers les femmes autochtones; d’hier à aujourd’hui.

L'animatrice de cette conférence fut Madame Nicole Obamsawin, anthropologue et muséologue de formation. Madame Obamsawin est engagée dans la promotion de la condition des femmes en général, et dans celle des femmes autochtones en particulier. Militante écologiste, consultante autochtone et spécialiste en la matière, elle a agi comme personne ressource.

Elle nous a fait part de différents enjeux qui touchent la condition des femmes autochtones au Canada.

Quelques éléments de l’intervention de madame Obomsawin :

  • Ce qui s’est passé récemment à Val d’Or et dans les Centres jeunesse a mis au grand jour une situation dont les racines plongent dans l’histoire d’un peuple depuis les débuts de la colonie.
  • Il ne sert à rien de chercher des coupables dans l’histoire des écoles résidentielles; ce qui est à blâmer est le système mis en place pour assimiler les Indiens.
  • On a enlevé les enfants à leurs parents pour en faire de bons petits canadiens et effacer ainsi la culture autochtone. Parmi eux, certains sont devenus des leaders.
  • Lors de la  Proclamation Royale, les Anglais se réservent le droit de faire des Traités. Ainsi, les Indiens seront regroupés sur les territoires qu’on leur concède (les réserves).
  • Lors de la Confédération en 1867, les Indiens relèvent du fédéral. En 1870, année du soulèvement de Louis Riel, le gouvernement établit le Statut Indien et on recense la population indienne et on établit les conseils de bande composés d’hommes. Les femmes qui ne peuvent voter, perdent du  pouvoir.
  • Il reste un travail énorme pour décoloniser l’histoire. Les préjugés entre Nations sont tenaces.
  • Les chefs de bande travaillent comme ils ont appris. D’énormes tensions surgissent de la Loi sur les Métis. Dans les réserves, les problèmes sont nombreux mais quand les jeunes apprennent leur histoire, ils passent de la colère à l’indignation ce qui est de nature à provoquer  l’engagement.
  • Le défi de la jeune génération : le courage et ils auront besoin de support pour passer de l’ombre à la lumière. Aujourd’hui, le CEGEP Kiouna fait l’orgueil de Trois-Rivières. Les jeunes sont de plus en plus nombreux à s’inscrire en sciences humaines et les résultats sont intéressants : 80 % des jeunes terminent leurs études et 75 à 80 % se rendront à l’université.

Rencontre de la Table de concertation du SPD
Résumé de la présentation de Nicole Kirouac

La présentation de madame Nicole Kirouac a porté sur le thème suivant: Quand développement minier ne veut pas dire création de la richesse, respect des droits de la personne et de l’environnement. Cette présentation a été donnée dans le cadre de la rencontre de la Table de concertation du SPD, tenue le 30 octobre 2015.

Ouvrir et télécharger ce document PDF: Résumé de la présentation de Nicole Kirouac
Ce résumé a été rédigé à partir des notes prises par Adriana Eslava, OFSJ.


Rencontre de la Table de concertation du SPD
Conférence de Michel Rioux

Le 7 novembre 2014, dans le cadre de la rencontre de la Table de concertaion du SPD, Michel Rioux, ex-syndicaliste, journaliste et auteur de plusieurs livres et articles concernant les luttes anti-capitalistes, a donné une conférence portant sur l'analyse de la situation actuelle au Québec afin de voir ensemble où nous en sommes collectivement. Les coupures financières drastiques imposées par le gouvernement Couillard affectent les personnes, les institutions et les organismes communautaires et risquent de mettre le pays en récession et d’envoyer les travailleurs au chômage.

Pour accéder aux points principaux de la conférence, cliquez sur ce lien:
Conférence de Michel Rioux.


Célébration de 35 ans de solidarité sociale

Le 28 mars dernier, plus  de 60 personnes se rassemblaient pour souligner le 35ème anniversaire du Service de priorités dans les dons (SPD). Trente-cinq ans de solidarité et de partenariat avec les organismes communautaires. Trente-cinq ans au service des communautés religieuses pour les aider à discerner les organismes qui agissent sur les causes de la pauvreté et qui participent à la transformation sociale.

Trente-cinq ans de soutien à des organismes qui permettent à des personnes appauvries et exclues de sortir de leur isolement, de se retrouver en réseau, de se réapproprier une prise de parole individuelle et collective, de défendre leurs droits. Trente-cinq ans de promotion de projets de pastorale qui font le lien entre la foi et l’engagement. Et depuis quelques années, au service des groupes reliés à la défense de l’environnement.

Pour célébrer ces trente-cinq ans de dignité et de fierté retrouvée, le Comité de priorités dans les dons (CPD) a fait appel à la troupe de théâtre interactif Mise au jeu. À l’aide de sketches alliant la tendresse, la compassion et l’humour, nous assistions au cheminement d’une personne au sein d’un organisme vers sa prise en charge,  son autonomie et sa citoyenneté.

Certaines religieuses sont venues témoigner de ce que représentaient ces 35 années pour elles. Au nom de la Conférence religieuse canadienne, Sœur Annette Noël, vice-présidente, a rappelé le rôle du SPD pour « aider les communautés à prendre des décisions éclairées et pour soutenir des organismes qui répondent davantage à leur charisme ».

Sœurs Pierrette Bertrand et Marlène Proulx ont fait part de l’historique du SPD mis sur pied dans l’esprit de Vatican II où étaient affirmées « les joies et les espoirs, les tristesses et les angoisses des hommes comme étant celles du Christ » (Gaudium et Spes).

Sœur Annette Legault nous a fait part de sa déclaration d’amour pour le travail des organismes communautaires qui ont joué un rôle important dans les développements des compétences des membres des communautés en analyse sociale. Les rencontres de la Table de concertation ont constitué des moments privilégiés de formation en ce sens.

Au nom de la direction de la CRC, Jean Bellefeuille a rappelé qu’en 35 ans, le nombre de religieux et de religieuses est passé de 45 000 à 15 000, et que cela exigera une autre restructuration à la CRC. Il a souhaité « Longue vie » au SPD et a remercié toutes les personnes qui ont permis, par ce service, que les communautés soient plus facilement solidaires des personnes appauvries, exclues et opprimées de chez nous.

Habitées de Joie et d’Espérance, les personnes présentes ont quitté sur les paroles de John Littleton : « Allez-vous-en sur les places et sur les parvis… »

Renée Ntagungira
Responsable du Service de priorité dans les dons

Photo CRC: De gauche à droite - Soeur Lise Plante, Madame Lucie Lépine, Soeur Clémence Laurin. 


35e anniversaire du Service Priorités dans les dons

Il y a 35 ans, en écho aux appels du Concile Vatican II, les congrégations religieuses du Québec, habitées de l’amour d’un Dieu passionné de l’aventure humaine, et déterminées à se faire proches des personnes blessées dans leur dignité par la pauvreté, mettaient sur pied le Service de priorités dans les dons.

Convaincues que, pour être efficace, la lutte à la pauvreté doit allier le cœur et l’intelligence, elles confiaient à un comité la responsabilité de les guider dans l’identification des visages et des causes de la pauvreté.

C’est ainsi que, depuis 35 ans, elles ont mis leurs personnes et une partie significative de leurs  ressources financières au service des groupes communautaires qui accueillent et  interviennent auprès des jeunes, des femmes, des chômeurs, des assistés sociaux, des locataires, permettant à des milliers d’entre eux de reprendre du pouvoir sur leur vie, de se remettre en réseau et de retrouver leur citoyenneté.

35 ans de solidarité, 35 ans de présence discrète et anonyme, 35 ans de fidélité, 35 ans de dignité, de fierté et d’espoir retrouvés, ça se fête, ça se célèbre et ça se prie dans l’action de grâces.

Le 28 mars 2014, des religieuses et religieux se sont rassemblés pour célébrer ces 35 ans de « Vie en abondance ».

Lire le message de la vice-présidente de la CRC en cliquant sur ce lien: 
Allocution de soeur Annette Noël, SP

Courriel: prioritedons@crc-canada.org


Le 30 mars 2012 : Rencontre de la Table de concertation du Service de Priorités dans les dons. Résumé de la conférence de M. Robert Laplante, directeur de l’Institut de recherches en économie contemporaine (IREC), sur L’évolution socio-économique du Québec durant les 25 dernières années. Quels ont été les choix de nos gouvernements devant l’évolution économique des 25 dernières années? Quelles en ont été les conséquences pour aujourd’hui? Quels défis se posent à nous pour que le Québec se construise selon nos valeurs? Quels sont nos lieux de pouvoir pour influencer le cours des événements? Robert Laplante a brossé le portrait de la situation.
Cliquer ici pour ouvrir le texte du résumé, format PDF.


Le 30 octobre 2009 : Rencontre conjointe des membres de la Table de concertation, du Comité de priorités dans les dons et du Service de priorités dans les dons. Texte de Dominique Boisvert sur Les défis de la crise et du monde pour les communautés religieuses. Cliquez ici pour ouvrir le document PDF.


15 février 2008 : Rencontre conjointe du CPD et de la Table de concertation sur la conjoncture.
Les textes de nos panélistes sont disponibles.

Cliquez ici pour le texte de Jacques Bordeleau.
Cliquez ici pour le texte de Vincent Greason.
Cliquez ici pour le texte de Michel Rioux

Français
Imprimer cette page Haut de la page